Nouvelles janvier 2015

Prix de Soleure 2015 à «Spartiates» / 30.1.2015
Le jury a décerné le Prix de Soleure au réalisateur genevois Nicolas Wadimoff. Il recevra un chèque de 60'000 francs pour Spartiates. Composé de Dominique de Rivaz, Melinda Nadj Abonji et Moritz Leuenberger, le jury s’est dit impressionné par la manière dont le réalisateur parvient à suggérer que «le combat sur le ring est aussi la lutte pour la survie quotidienne, est même la métaphore de toutes les relations humaines».

Le secteur cinématographique suisse est à la croisée des chemins / 29.1.2015
Cinésuisse, l’association faîtière de la branche suisse du cinéma et de l’audiovisuel, tire la sonnette d’alarme. L’assemblée des membres qui s’est tenue pendant les Journées de Soleure a montré que la forte revalorisation du franc suisse met sous pression les entreprises audiovisuelles et cinématographiques ainsi que le personnel concerné.

6 nominations aux Césars pour «Sils Maria» / 29.1.2015

La coproduction minoritaire Sils Maria de Olivier Assayas (CG Cinéma, Cab Productions et Pallas Film) a été nominé six fois pour les Césars 2015. Hors de la nomination pour le meilleur film, Juliette Binoche a été nominée meilleure actrice, Kirsten Stewart meilleure actrice dans un second rôle, Olivier Assayas pour le meilleur réalisateur et pour le scénario original, Yorick Le Saux pour la meilleure photo. Félicitations!

Nominations au prix du cinéma suisse 2015 / 29.1.2015
L'Académie du Cinéma suisse a voté et le cinéma romand est largement présent dans les nominés: Les deux films de fictions Pause et Bouboule reçoivent quatre et deux nominations, tandis Tableau noir est nominé pour le documentaire. En plus, les films romands remportent toutes les cinq nominations des courts-métrages ainsi que deux nominations sur trois des films d'animation.

La place des femmes dans la cinématographie romande de 2012 à 2014 / 28.1.2015
Les rapports annuels sur la production de Cinéforom 2012 et 2013 consacrent une page à la place des réalisatrices et réalisateurs en Suisse Romande. Le pourcentage des films réalisés par des femmes a varié entre 34% et 37%. Cette étude va un peu plus loin et examine les devis des longs-métrages pour déterminer le taux d’occupation par des femmes de postes techniques clefs et l’écart éventuel des salaires.

Films romands aux Journées de Soleure 2015 / 19.1.2015
Le cinéma romand est présent avec 14 long-métrages aux 50es Journées de Soleure. Spartiates de Nicolas Wadimoff est sélectionné pour le Prix de Soleure. Confusion de Laurent Nègre, Pause de Mathieu Urfer et Tapis rouge de Frédéric Baillif et Kantarama Gahigiri courent pour le Prix du Public. Dans les autres films, les documentaires Otra isla de Heidi Hassan et Si tout va bien de Christophe Chiesa fêtent leur première.

Rencontre à Soleure sur la question du genre - faits et chiffres / 12.1.2015
Les films peuvent façonner notre perception du monde. Mais qui «façonne» les films ? Des enquêtes européennes montrent que les réalisatrices n’obtiennent qu’environ 20% des aides publiques au cinéma. En Suisse, il n’existe pas de données comparables sur ce sujet.

Archives

2019 01 02 03 04 05 06 07 08
2018 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
2011 05 / 12



Partager