Adieu à un grand homme du cinéma romand

Nous apprenons aujourd'hui avec tristesse la disparition de Yves Yersin. Réalisateur talentueux, il a largement contribué à faire du cinéma romand ce qu'il est aujourd'hui. Il a notamment réalisé le plus grand succès romand au cinéma, «Les petites fugues».

Après avoir étudié la photographie à l'École de photographie de Vevey et s'être spécialisé dans la photographie de publicité et comme caméraman, il réalise une série de films ethnographiques et plusieurs documentaires.

En 1971, il rejoint le fameux Groupe 5, fondé trois ans plus tôt par Alain Tanner, Jean-Louis Roy, Michel Soutter, Jean-Jacques Lagrange et Claude Goretta.

C'est en 1979 que sort «Les petites fugues», suite à quoi Yves Yersin s'engage à transmettre son savoir et à former la nouvelle génération de cinéastes. Il co-fonde en 1982 le Département audiovisuel (DAVI) de l'Ecole cantonale d’art de Lausanne, qu'il dirige pendant de nombreuses années.

En 2013 il sort son dernier film Tableau noir, documentaire sur l’univers quotidien d’une classe primaire, primé plusieurs fois à Locarno.



19.11.2018

Partager